Quand la souffrance intérieure s’extériorise – Récit d’un burn out qui a bousculé une vie

Un jour, j’ai proposé à une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer d’écrire ses souvenirs avant qu’ils ne disparaissent… C’est ainsi qu’est né mon premier récit de vie et que j’en ai fait mon activité professionnelle.

Installée en tant qu’écrivaine publique, je me propose d’écrire des histoires de vie.
Pour tout particulier, association ou tout autre organisme souhaitant transmettre son vécu, je recueille les souvenirs à travers des interviews et en rédige ensuite le récit pour conserver à jamais l’histoire d’une vie, pour les générations futures.

Il m’a aussi paru comme une évidence de conserver une trace d’un épisode de ma vie, particulièrement difficile lié au mal-être professionnel. Cette trace, je l’ai voulue, je l’ai écrite pour permettre avant tout de montrer à toute personne, qui, comme moi, peut traverser un moment professionnel difficile, qu’il est possible de rebondir… et ceci, même après 50 ans.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciements et vous recevrez le livre en avant-première, frais de port inclus !

719,00 de préventes
36 Contributeurs
Préventes :
72.63%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €

L’ouvrage présente, à travers mon témoignage, un mal profond d’aujourd’hui « le burn-out professionnel » plus particulièrement pour les salariés « séniors ». Il n’est, en effet, pas aisé de s’autoriser, passé 50 ans, à changer d’orientation professionnelle. Arrive alors la question « suis-je encore employable ? »…
Le message que je veux transmettre à travers ce récit, c’est qu’il est possible de le faire, c’est qu’il ne faut pas hésiter… Sinon, c’est la catastrophe. Ce récit présente mon parcours, ma descente aux enfers et mon rebondissement.
Mon souhait est de réaliser de la prévention au burn-out professionnel en effectuant des interventions auprès des entreprises, grâce à ce support, mon témoignage.
Participer à sa création permettra :
– Un pas de plus vers ce « mal » d’aujourd’hui où se mêlent bien souvent l’impuissance des dirigeants d’entreprise et la détresse des salariés
– La reconnaissance de l’intérêt que vous accordez à ce syndrome et par voie de conséquence, votre reconnaissance.
– D’être acteur pour lutter contre ce mal, en vous y associant
Ce récit sera également l’occasion de redonner espoir à des personnes en mal-être professionnel et de leur montrer que, même passé 50 ans, il ne faut pas hésiter à franchir le pas d’une nouvelle orientation professionnelle. Tout est possible. J’en suis la preuve vivante.

Extrait

« Je pleure, les larmes coulent, je ne peux plus me maîtriser, je tremble, tout mon corps est en alerte. C’est très difficile. J’arrive au siège, je suis vraiment très mal, je pleure avec l’assistante à l’accueil, je pleure avec Nadège à qui je demande son avis sur les dossiers que je réalise. Ouf, elle me répond que tout va bien. Le lendemain, je rencontre, comme prévu, Françoise, à qui je précise les éléments évoqués par Elise. Je pleure, je me rends compte que j’ai perdu toute confiance en moi, je me dévalorise. Je suis envahie par une peur incontrôlable qui se manifeste de plus en plus régulièrement par des tremblements. Françoise comprend, écoute, aide, soutient. Elle me parle de harcèlement moral et me demande si je considère que c’en est un… »

Puis, c’est l’engrenage, plus les jours passent, plus Claire se dévalorise. Elle ne dort plus. Elle ne mange que très peu, n’a aucun appétit. Elle pense au travail tout le temps, ce qui s’est passé devient insurmontable. Cette situation a pris des proportions exceptionnelles, impensables et pourtant, elle ne peut pas se maîtriser. Il s’agit ici pourtant d’événements si futiles…
Françoise, lorsque Claire est présente au siège, prend soin de prendre de ses nouvelles et se rend compte de son état moral et mental, qui se dégrade de jour en jour. Elle ne peut plus répondre à ses questions sans sanglots.

Pour retrouver l’auteure sur ses réseaux sociaux
Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=61556269552272&amp%3Blocale=fr_FR
Linkedin : https://www.linkedin.com/in/catherine-bobes-647aba2b1/
Son site internet : https://www.cbecrivainpublic.fr/

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
28 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l’auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d’atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l’impression et la promotion. C’est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.