sans amertume… sans concession… sans auto-flagellation… 100 pour 100 authentique

« Diffuse, mon ami, diffuse ! » … telle fut la conclusion d’un échange épistolaire avec un ami docteur en philosophie et écrivain, après qu’il eut lu mon petit ouvrage. Condensé en 130 pages, ce texte constitue le survol d’une vie, avec ses interrogations et sa complexité. Je crois qu’il pourrait intéresser quelques lecteurs si j’en crois les premières réactions ! … A 70 ans il était temps de transmettre à la famille les souvenirs d’une vie et ne pas les laisser disparaître. Ce sont eux qui nous façonnent et expliquent nos comportements et nos attitudes. Les enfant pourront dire « je comprends mieux »

Je fais aujourd’hui appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Je vous propose de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir des partenaires pour cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre et vous recevrez le livre en avant-première !

598,00 de préventes
23 Contributeurs
Préventes :
60.4%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

Description

L’amitié : j’y crois dur comme fer … elle ne me laisse jamais de marbre

Me mettre à nu, tourner le dos à ce qui n’est plus, regarder vers l’avant, en pleine lumière vers une ligne d’horizon élevée qui m’oblige à lever les yeux et ne pas regarder mes chaussures, me tenir prêt, telle est l’idée de ce petit ouvrage. Il n’y a pas d’âge pour progresser et j’ai bien l’intention d’avancer tant que j’en aurai encore le temps.
Je n’avais jamais pratiqué l’introspection, aussi cet ouvrage est une première et sans doute y trouvera-t-on des erreurs, des hésitations, des interrogations, mais l’intention demeure pleine de bonne volonté.
J’ai conscience d’avoir déboulonné peut être pour certains une statue… et je souhaite ne pas décevoir ceux qui liront ces pages, se faisant sans doute après lecture une autre idée de celui qui les a écrites.
Chaque vie a ses spécificités ; elles forment sa richesse et son originalité.

Extrait

« Trois souvenirs mémorables m’ont marqué à jamais et expliquent ma personnalité. Ils m’ont littéralement façonné.

le regard tourné au loin, voilà un capitaine somme toute assez triomphant, qui, sur son navire cabossé et rouillé, contemple encore l’horizon. Il a bravé la tempête et s’en sort … tant bien que mal…

D’accord j’étais sot, mais un sot gentil, pas agressif, et un jour que j’avais dû ulcérer maman alors qu’elle passait l’aspirateur, elle dirigea soudain le tuyau avec la brosse sur moi dans un geste de mauvaise humeur. Il s’agissait d’un geste impulsif sans aucune arrière pensée, une plaisanterie en somme. Mais la brosse vint se coller sur moi avec un bruit de succion aspirant mes vêtements. J’ai cru être avalé par la bête aussi bruyante que venimeuse. Cet évènement me terrifia. Des cauchemars épouvantables s’en suivirent. Je les vois encore. Une espèce de robot bruyant à roulettes, s’approchait de moi agitant son long cou souple muni d’une large bouche étroite et édentée et je n’avais qu’une ressource : monter sur la table pour lui échapper. Mains collées sur les oreilles, je le regardais tourner autour de moi comme un chien enragé. Ce cauchemar m’a poursuivi et me réveillait la nuit. C’est peu dire qu’il m’a fortement impacté. Que maman puisse vouloir me faire disparaitre dans cette machine dont elle ouvrait régulièrement le ventre pour en extraire l’estomac, le retourner et le vider dans la poubelle était insupportable. Comment pouvais-je être rejeté de cette manière ? Etais-je détesté au point que maman veuille me faire disparaitre dans ces conditions ? Ce geste d’impatience, je le répète, ne devait rien à la méchanceté ni à une acrimonie contre moi, je l’ai mal vécu et n’ai pas songé à cet âge à un geste anodin, comme on aurait chassé une mouche.

Rejeté par maman je ne pouvais plus que me faire tout petit pour ne pas provoquer la punition ultime et la disparition dans des conditions effroyables. Pire, aujourd’hui je peux imaginer qu’inconsciemment il y avait peut être derrière cette vision cauchemardesque une idée de retour utérin forcé. Maman avalait son enfant. Il avait été sot et elle ne voulait plus le laisser sortir… Comment avais-je pu la décevoir autant ?

cette fenêtre de maison de pêcheur est une bien petite ouverture… et pourtant elle est ouverte sur le monde … elle nous dit que l’homme prend la mer et se risque sur des univers souvent hostiles et inconnus… en tout cas il essaye

Le deuxième cauchemar n’est pas de meilleure facture. Dans le premier appartement que nous occupions à St Etienne il n’y avait, en tout et pour tout, qu’un poêle pour nous chauffer. Dans le long couloir qui traversait tout l’appartement je me souviens que c’était un poêle en fonte, de la marque Ciney, revêtu d’une peinture grise légèrement brillante. De forme parallélépipédique avec des nervures sur les côtés il était surmonté d’un tuyau qui disparaissait dans le plafond. Un petit regard en mica sur la face avant permettait de voir rougeoyer le charbon. Il est arrivé une fois ou deux que cet appareil de chauffage s’emballe ; le tuyau chauffait outrageusement d’une façon incroyable. Voilà le cadre du cauchemar mis en place… »

 

une vision au « ras des paquerettes »… et soudain le monde nous parait beaucoup moins hostile que lorsque l’on porte le regard au loin

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
17 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
3 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l\'auteur
1 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de préventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui me sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.