Série RIVIERA – Rebecca

Je m’appelle Marie-Chantal Guilmin, je suis romancière, journaliste et historienne. Je suis un auteur éclectique, j’écris des romans historiques, des thrillers et autres. Avec « REBECCA », un clin d’œil à Daphné du Maurier, j’ai voulu emporter les lecteurs dans les plus belles « Riviera » » du monde. A l’heure où le monde souffre de toute part, rêver et partir dans un livre dépaysant ne peut que faire du bien au moral. Je vous promets une histoire forte avec un vrai thème.

Je vous propose d’être acteur de la naissance de mon livre en m’aidant à faire de sa parution prochaine, avec les Editions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus mon livre sera promu et diffusé. En retour, vous serez présents dans le livre en page de remerciement et vous recevrez le livre en avant-première !

226,00 de préventes
12 Contributeurs
Préventes :
22.83%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €

L’histoire de ce livre se déroule dans le milieu du parfum et des « nez ». L’originalité vient du fait que l’héroïne, Rebecca, évolue dans un lieu paradisiaque, Grasse et Monaco. Et que le thème du parfum passionne les femmes et même les hommes depuis toujours. De vrais personnages interviennent et se rencontrent vivant de grandes émotions. Lire pour ressentir, telle est ma devise.

Synopsis

Rebecca Rihault arrive à Grasse sur la Côte d’Azur pour une année de cours au Perfumery Institut Parfumerie. Elle veut être le nez de l’année. Elle a laissé sa mère Catherine à Paris. Son maître de cours Andrian Valmin est un homme talentueux, beau et intelligent. Elle sera pourtant attirée par son fils Cipriano qui suit aussi les cours de son père. Le passé d’Adrian et de sa femme Paloma est bien mystérieux et interpelle la jeune femme. La mort de Paloma, handicapée, dans des circonstances tragiques, mènera-t-elle Rebecca à découvrir le secret de cette famille auquel elle n’est en fait pas étrangère. Rebecca découvre le passé d’Adrian et de sa mère dont ils ne se doutent même pas eux-mêmes, le temps passé est si loin. Elle va de surprises en surprises. Le site du Rocher donne un ton romanesque à cette histoire où se mêlent amour et mystère. L’histoire finit bien.

Extrait

Quand il arriva, le silence se fit, comme d’habitude. Après une matinée de recherche et de travail olfactif, l’après-midi fut consacré à l’historique du parfum ; un cours théorique qui devait les centrer sur les véritables conséquences de créer, de fabriquer, de sentir, d’offrir un parfum.
Il s’installa sur la chaise placée devant le bureau, le tout dominant la salle sur l’estrade. Adrian Valmin portait un costume gris clair, il plaça sa veste sur le dossier de la chaise, il découvrit une chemisette blanche, ouverte sur une chaîne en or et une lettre A tombait sur sa poitrine. Le charme fou de cet homme planait dans la salle et de nombreuses élèves ouvraient de grands yeux pleins de convoitise pour ce professeur si séduisant et si charismatique.

À l’extérieur, le soleil insistait sur les murs jaunes et éclairait les fenêtres bleues de l’Institut.
-Avant de vous parler du parfum proprement dit, je vais vous parler de toute autre chose, le sentiment amoureux et l’attirance d’une personne pour une autre. Pourquoi, allez-vous me demander ?
-Oui pourquoi, pourquoi ? La question fusa dans la salle de conférences amenant un rire collectif.
-Eh bien, répliqua en souriant Adrian Valmin, parce que pour comprendre les effets et les sortilèges émanant des effluves d’un parfum, il faut savoir que le premier parfum qui existe en ce monde est inodore. Nous sommes des mammifères et de ce fait, nous extériorisons des odeurs dont certaines sont perceptibles par les autres humains, bonnes ou mauvaises, mais nous les saisissons, quelles qu’elles soient. Et pourtant, la plus secrète et la plus osée que nous percevons et que nous envoyons nous-mêmes aux autres, c’est une autre odeur, insensible à l’odorat humain.

Rebecca écoutait la tirade de son maître, se demandant où il voulait bien en venir. Mais de quoi parle-t-il ? pensa-t-elle.
-L’odorat est un sens subtil sur lequel la volonté n’a pas de prise. L’olfaction joue un rôle primordial dans la survie de l’espèce. Une odeur peut procurer de l’agrément et de la volupté d’une part, de l’aversion et du dégoût d’autre part. Il faut savoir que notre nez fonctionne en relation étroite avec notre cerveau émotionnel. L’odorat module donc nos comportements, tout particulièrement affectifs et amoureux.

Contreparties

6,00
- Un message de remerciement
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
21,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
10 contributeurs
34,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
49,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
0 contributeurs
79,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace du livre en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l\'auteur
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Mon objectif est d'atteindre 990 € de pré-ventes afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la correction, l'impression et la promotion. C'est pourquoi je fais appel à vous, auteurs, lecteurs et amoureux des mots ! Votre précommande permettra à mon projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels.