STATERA – Tome 1 : “Titan”

Au travers d’un univers science-fantasy, Mairøn H’el propose un récit au carrefour des genres, teintées de personnages complexes. Chacun devra affronter ses propres démons, dans un monde loin d’être simple. Tous comprendront que le monde n’est pas noir ou blanc, et que faire le bon choix est beaucoup moins facile qu’on ne le pense…

Il vous est proposé de participer à la naissance de ce livre en nous aidant à faire de sa parution prochaine avec les Éditions Maïa, un succès. Plus les préventes seront nombreuses, plus il sera promu et diffusé. En retour, vous y graverez votre empreinte et y serez mentionnés en page de remerciements (selon accord). Vous recevrez ainsi le livre en avant-première, frais de port inclus !

Retrouvez l’univers de Mairøn H’el sur Instagram ou sur Flickr !

745,00 de préventes
15 Contributeurs
Préventes :
75.25%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

Alors que la fin du royaume arthurien résonne encore à travers l’espace et le temps, la République Apsu tente de maintenir un semblant d’équilibre entre les nations qui y siègent. La situation est loin d’être simple : les conflits politiques et les guerres de terraformations, menées par des sociétés privées, pour la conquête du système solaire, ne facilitent pas la tâche pour éloigner l’ennemi de tous, les hordes démoniaques d’Aapef.

La crise va s’embraser au sein même de la planète Titan, chef-lieu de la République. L’exorciste Khonsou est dépêché en urgence pour localiser l’invocateur d’un démon. Avec un groupe d’enquêteurs, il va enfin pouvoir trouver la personne qui a brisé sa vie.… Cependant, il est très loin de se douter que son désir de vengeance va le propulser dans un conflit à l’échelle spatiale, basculant à jamais le sort de tous.

Extrait de STATERA – Tome 1 : “Titan” par Mairøn H’el

« Dans une des maisons bidonville, la pièce de vie dont les murs en métaux partaient en cacahuète exhalait la peur et la douleur. La raison ? Une petit drake de douze ans allongée et attachée sur le lit, tremblant dans tous les sens. On pouvait observer sur sa peau reptilienne, sa crête, ainsi que dans ses yeux rouges, des cercles alchimiques.
Juste à côté, sa mère pleurait intensément sous la domination d’une affreuse vérité : la contagion était bien là. Son enfant n’était plus que l’ombre d’elle-même, possédée par un aapef. […]

Lors de son affreuse découverte, deux options s’offraient à elle : informer la police Poldrine qui ne transigeait pas avec ça : bien souvent, elle procédait à des meurtres expéditifs, car ne pas vaincre le démon c’était prendre le risque qu’une parcelle de lui soit encore là et qu’il récidive. Et celle-ci pouvait être fatale : la création d’un point d’accès dans leur monde conduisait à voir des villages entiers être rasés.
Il y avait une seconde solution moins conventionnelle : les Feynman. Ils étaient ceux qui luttaient contre les possessions. Et par pur hasard, elle avait pu rentrer en contact avec un légendaire présent sur leur terre : Khonsvalk Eurus dit le drake « Khonsou ». […]

Sa réputation, loin d’être belle, qui n’était plus à prouver et se répandait comme une trainée de poudre sur plusieurs planètes, dont principalement Mars. Reconnu comme étant à la fois un grand guérisseur et un véritable vengeur, il était capable retourner les fléaux contre ses adversaires. Il était le loup parmi les loups.
Elle savait que faire appel à un Feynman avait ses risques, les méthodes étant des plus brutales. Il mit ses mains sur son visage, laissant couler l’énergie black hole qui fit vibrer la jeune fille dans tous les sens. Un microvortex s’ouvrit au dessus de lui. L’aapef, un corps décharné mauve bougeant de manière frénétique, s’extrayait de la gamine.
— Toi ? Tu as ravagé nos terres de l’intérieur ! Tu te sers de nos énergies contre nous ! Tu es…
— Le Khonsou. Dit-il posément.
— Tu es aussi abject que nous !
L’esprit remonta vers le passage, hurlant de rage tandis que les sursauts de la fille redoublèrent en puissance. Des fils noirs sortirent de son corps pour se rattacher au feynman. »

Contreparties

12,00
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
4 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
3 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format numérique
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format numérique
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
- Une rencontre avec l’auteure
3 contributeurs
  • Les étapes de la création

    L'objectif de cette campagne est d'atteindre 990 € de préventes, qui participeront à la diffusion et à la promotion du livre lors de son édition officielle. Auteur(rice), lecteur(rice) et amoureux(se) des mots, votre collaboration est valorisée pour faire de ce projet tant attendu, une belle réussite, grâce à l'équipe professionnelle des Editions Maïa. En précommandant, vous gravez votre empreinte dans cette œuvre originale et y inscrivez votre nom*. Vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne de prévente.

    *selon votre accord