Latest News

Entretien avec Aliénor Cornudet – L’Éternel Enfant

Quel a été votre sentiment quand votre livre est paru ?

Quand mon second livre – L’Éternel Enfant – est paru, plusieurs sentiments se sont emparés de moi : émotion, fierté, soulagement, espoirs. J’étais tout à la fois émue que ma passion se retrouve enfin de manière concrète dans mes ouvrages, fière d’y être arrivée, soulagée d’être publiée, et pleine d’espoir quant à l’avenir. Quatre sentiments aussi durables que puissants qui, depuis, ne cessent de m’habiter.

Quels ont été les retours des premiers lecteurs ? Que vous ont-ils dit sur votre livre ?

Les retours de mes premiers lecteurs ont été particulièrement favorables à l’ouvrage. La plupart d’entre eux appuyaient sur le caractère original de mon écriture. Ils la qualifiaient de « vive », de « surprenante », ou encore de « trépidante ».

J’ai été heureuse de constater que ces lecteurs avaient été touchés par un point précis : ma capacité à peindre des hommes et des femmes, tels vous et moi, en offrant une vision précise et juste de leurs émotions.

Enfin, chacun se disait profondément touché par l’histoire, se sentant presque interpellé par le livre.

Que retenez-vous de cette expérience d’édition par rapport à votre travail d’écriture ? En avez-vous tiré des enseignements ?

L’Éternel Enfant est le second livre, écrit de ma main, et publié par les éditions Maïa. L’expérience, quoique déjà connue, n’a pas manqué d’être particulièrement enrichissante.

Elle m’a permis, en premier lieu, de me concentrer sur l’écriture comme jamais je ne l’avais fait auparavant. Alors que j’écrivais sans penser à publier mes textes, mes mots étaient bien moins travaillés. La parution de mes deux livres m’a donc poussée à faire attention à chaque lettre posée : l’écriture est un plaisir qui se travaille.

Par ailleurs, cette expérience d’édition m’a permis de confronter mes écrits à des points de vue extérieurs. Les avis que m’ont apportés les lecteurs, tout autant que les Éditions Maïa, m’ont aidée à affiner mon écriture.

Quelle est l’originalité de votre livre selon vous ? A-t-elle été perçue par vos premiers lecteurs ?

Mon livre se distingue des autres de deux manières : la première est son écriture pour le moins singulière, la seconde est les portraits humains qu’il présente. Ces deux particularités vont de pair.

Comme je l’ai dit précédemment, voir que ces deux points ont été reconnus, et attestés, par mes lecteurs, m’a beaucoup touchée.

En écrivant, je cherche à transmettre, d’une manière la plus authentique possible, les sentiments complexes que nous ressentons quotidiennement. Pour y arriver, je jongle donc avec les pronoms personnels, les formes de phrases différentes, ainsi que les divers langages.

Étant, moi-même, grande lectrice, je sais que peu d’écrivains jouent ainsi avec les mots.

Comment s’est passé votre travail d’écriture ? Avez-vous une méthode pour écrire ? Des rituels ou des astuces ?

Pour ce qui est de mon travail d’écriture, je ne sais si l’on pourrait parler de rituels, mais j’aime à prendre le temps de penser le livre avant de l’écrire. Durant un temps relativement long, j’imagine l’intrigue, la travaille, la modifie et l’améliore dans ma tête. Ce n’est qu’une fois que je juge que l’histoire est prête, que je me lance dans son écriture.

Un point qui me paraît important lors de l’écriture d’un livre, c’est la rigueur. Une fois la trame prête, je m’adonne à son écriture, et ce de manière régulière. Je me force à garder un rythme pour ne pas être tentée d’abandonner en cours de route.

Cependant, je pense que le plus important reste le plaisir d’écrire. S’obliger à écrire régulièrement doit nécessairement être accompagné d’un amour de l’écriture.

Envisagez-vous d’écrire un autre livre ? Si oui, sur quoi avez-vous envie d’écrire pour ce prochain livre ?

J’envisage effectivement l’écriture d’un troisième ouvrage… J’y travaille actuellement. Cependant, j’aimerais, pour ce prochain livre, me pencher sur un nouvel objectif : faire sourire.

Je n’ai qu’une seule envie pour son écriture : qu’il se présente comme un voyage dans un espace hors du temps, une petite pause au milieu de la vie, un lieu clos coupant du monde, un refuge. Je souhaite que sa lecture fasse du bien à tout un chacun.

Aliénor Cornudet, auteure de L’Éternel Enfant, disponible sur le site des Éditions Maïa. Cliquez ici pour le découvrir.

Scroll to top