Latest News

Entretien avec Baudouin Dubuisson – Le retour de l’économie réelle

Quel a été votre sentiment quand votre livre est paru ?

Voir le premier exemplaire est évidemment une grande satisfaction parce qu’écrire un essai demande un réel effort. Les lecteurs ne se rendent pas toujours compte de la masse de travail que cela représente. Les premières cinquante pages sont faciles à rédiger, ce n’est qu’après que les difficultés commencent : mettre les idées dans un ordre logique, éviter les banalités, les redites et doubles emplois, ne pas écrire pour remplir des pages mais donner du contenu.

Quels ont été les retours des premiers lecteurs ? Que vous ont-ils dit sur votre livre ?

Les premiers retours de lecteurs sont intéressants parce que j’ai senti que j’avais éveillé en eux le désir de prolonger la réflexion. Comme j’essaie de « penser autrement », ce n’est pas une simple lecture qui arrivera à bousculer complètement le mode de pensée de l’économie, mais j’ai senti qu’il y avait de la part de bon nombre de personnes le besoin de sortir de la « pensée unique » de l’économie. Beaucoup des premiers lecteurs étant des personnes que je connais, j’ai reçu plusieurs demandes d’entretien, de conférence ou de participations à un groupe de réflexion.

Que retenez-vous de cette expérience d’édition par rapport à votre travail d’écriture ? En avez-vous tiré des enseignements ?

La principale leçon que je retire de la rédaction de cet essai est très personnelle : je pense que la chance que j’ai est de ne pas avoir eu une formation de pur économiste ; je n’ai pas été mis sur des rails. Même si c’est un peu prétentieux, je crois que le recul que j’ai me permet plus facilement de prendre une certaine distance avec les idées reçues qui se transmettent en génération d’économistes en génération d’économistes. Par contre, cette distance m’a contraint à aller plus loin dans mes réflexions, notamment pour aboutir à une cohérence globale et originale.

Quelle est l’originalité de votre livre selon vous ? A-t-elle été perçue par vos premiers lecteurs ?

L’originalité première de mon essai consiste à abandonner une réflexion économique fondée tout entière sur la notion de PIB, notion qui remonte à près d’un siècle et qui ne correspond plus à une économie mondialisée. Le psychologue américain Abraham Maslow disait que lorsqu’on ne dispose que d’un marteau, on a tendance à tout voir comme si c’était des clous. C’est exactement là que la réflexion économique se trouve : on évalue tout par rapport au PIB alors qu’il s’agit d’un concept dont le contenu est variable. C’est un peu comme si on mesurait des distances avec un mètre qui se dilate ou se contracte avec la température…

Comment s’est passé votre travail d’écriture ? Avez-vous une méthode pour écrire ? Des rituels ou des astuces ?

Je n’ai pas de méthode particulière pour écrire. Je lis beaucoup, je prends des notes et des réflexions, je tente de les remettre dans un ordre logique. Je constate que mes meilleures idées surviennent souvent pendant la nuit…

Envisagez-vous d’écrire un autre livre ? Si oui, sur quoi avez-vous envie d’écrire pour ce prochain livre ?

J’ignore si j’écrirai un nouveau livre. En tout cas, je me refuse à écrire pour écrire ; je ne le ferai que si j’estime que j’ai un message original à faire passer. En attendant, je continue à lire, à réfléchir et à collectionner des notes. 

Baudouin Dubuisson, auteur de Le retour de l’économie réelle, disponible sur le site des Éditions Maïa. Cliquez ici pour le découvrir.

Scroll to top