Latest News

Entretien avec M. de Saint-Michel – Nuit obscure

Quel a été votre sentiment quand votre livre est paru ?

J’ai évidemment éprouvé un sentiment de bonheur quand j’ai pu tenir entre mes mains le livre auquel je songeais depuis longtemps : ce qui n’était d’abord qu’un simple sujet dans mon esprit, puis un manuscrit sur lequel j’avais travaillé pendant des mois, arrivait enfin à son terme. Du virtuel – de l’idéel au réel !

Que retenez-vous de cette expérience d’édition par rapport à votre travail d’écriture ? En avez-vous tiré des enseignements ?

Si l’écriture est une entreprise solitaire, l’édition, elle, est une œuvre collective. Elle oblige l’auteur à sortir de sa « bulle » imaginaire pour s’intéresser à la matérialité de l’objet-livre (photo de couverture, mise en page, 4e de couverture…) Ce qu’il a écrit lui échappe, d’une certaine façon, pour vivre de sa vie propre.

Quelle est l’originalité de votre livre selon vous ? A-t-elle été perçue par vos premiers lecteurs ?

Ce roman se veut à la croisée d’une existence individuelle (celle de Brigitte, l’héroïne du livre) et d’une quête intellectuelle, voire spirituelle. Mon personnage, étudiante en philosophie, ne se contente pas de « penser » de façon purement abstraite ; elle vit, dans sa chair même, le questionnement qui l’assaille. Corps et esprit s’interpénètrent – ne forment qu’un. Une œuvre narrative n’est pas un essai : il faut que les idées exprimées au cours de   l’histoire s’incarnent dans des caractères précis – sinon il n’y aurait là qu’un vain théâtre d’ombres.

Comment s’est passé votre travail d’écriture ? Avez-vous une méthode pour écrire ? Des rituels ou des astuces ?

Ce livre est le fruit d’une longue maturation. J’ai commencé à l’écrire il y a de nombreuses années avant de l’abandonner ; je l’ai repris par la suite, le réécrivant en partie, pour lui donner sa forme définitive.

Ai-je une méthode pour composer ? Pas vraiment : étant très sensible à la beauté du style, j’essaie seulement de trouver le mot juste et le rythme propre à chaque phrase que je couche sur le papier. (Et quand je parle de « papier », ce n’est pas là une simple image : l’écran d’un ordinateur ou d’une tablette m’empêche de me concentrer et d’être à cent pour cent dans ce que je fais… Une feuille et un stylo, voilà qui ce qu’il me faut pour créer…)

Envisagez-vous d’écrire un autre livre ? Si oui, sur quoi avez-vous envie d’écrire pour ce prochain livre ?

Oui, je suis, d’ailleurs, en train de l’écrire : il s’agit d’une sorte de journal poétique mettant en lumière, au fil des saisons, la psyché de l’homme moderne : ses aspirations, ses hantises, ses doutes, ses angoisses, ses désirs, ses errements… En quelque sorte, un être à la recherche de lui-même.

M. de Saint-Michel, auteur de Nuit obscure, disponible sur le site des Éditions Maïa. Cliquez ici pour le découvrir.

Scroll to top