Latest News

Entretien avec Valérie Corré – Murmures

Quel a été votre sentiment quand votre livre est paru ?

Lorsque MURMURES est paru, une intime satisfaction s’est mêlée au souhait que ce roman puisse toucher tous les cœurs et les immerger dans les souvenirs d’enfance. Comme si j’avais le besoin impérieux d’exprimer des hommages à toutes ces personnes du passé qui nous ont marqué, parfois guidé. Une façon de les remercier. Revenir aux choses simples, la nostalgie et l’amour plein la tête. 

Quels ont été les retours des premiers lecteurs ? Que vous ont-ils dit sur votre livre ?

Les premiers lecteurs n’ont pas tardé à partager leurs commentaires, souvent pleins d’émotions, sur les réseaux sociaux, parfois sur mon site ou encore par des messages.

Quelques extraits de ces commentaires :

– « Je suis plongée dans l’univers corse. Je me balade en Corse et j’en sens toutes les fragrances. J’aime le style, la richesse et la précision du vocabulaire choisi. Un vrai talent ! » (Cathy.)

– « J’ai adoré ! La rencontre avec Joséphine et Jean m’a totalement charmé. J’ai marché dans leurs pas, senti leurs émotions, leurs attentes, pleuré leur détresse… Cette Joséphine m’a rappelé une personne que j’ai tant aimé et qui me manque encore souvent…Merci de tout cœur. » (Léa.)

– « Comme le dit Olivier Delacroix dans la préface de ce roman, Valérie Corre est en quête de vérité, une quête qu’elle poursuit depuis bien longtemps.

Après Sois gentille et A fleur d’eau, voici son roman MURMURES, tel un voyage aux multiples horizons, en premier lieu au cœur de la Corse, mais avant tout au cœur de soi.

Je n’ai pu lire ce roman, sans vouloir fermer les yeux, par moments, tant l’émotion y est intense. Faire des arrêts sur image, comme autant d’escales au cours d’un voyage, au fil des pages, du temps qui reste.

Fermer les yeux, comme pour mieux sentir le parfum des fleurs sauvages, ressentir l’atmosphère singulière qui l’imprègne tout au long. Parce que ce roman se respire autant qu’il se lit, avec délice, et nous ramène dans ce lieu unique de notre vie qu’est l’enfance, en ravivant la mémoire olfactive de ses fragrances immortelles.

Il nous parle à l’oreille, en toute intimité, nous touche au cœur, tout en bruissements et en murmures. » (Servane.)

– « Le livre MURMURES m’a beaucoup touché et ému. Je retrouve un peu l’esprit de Marcel Pagnol, puis la sensibilité de l’auteure. » (Henriette) 

– « J’ai terminé la lecture de Murmures. Merci pour ce beau voyage et cette belle écriture, ce fut un ravissement. Quelle belle écriture, toute empreinte de poésie… Quel talent ! » (Sylviane.)

– « Quelle belle découverte que la lecture de Murmures. Avec une écriture soignée l’auteure nous entraîne au cœur d’une Corse pleine de mystères, de secrets. On tombe sous le charme de ses paysages fantastiques décrits avec tant de subtilité. Mais le passage le plus émouvant, pour moi, est la lettre de cette mère à son fils chéri. Ce passage, à lui seul, mérite une deuxième lecture tant les mots sont riches en émotion. En résumé, j’ai beaucoup aimé Murmures. C’est un très beau roman. »  (Sylviane.)  

Murmures est un magnifique roman ! J’ai été très touché quant aux relations décrites entre une mère et son fils. Les dialogues sont pertinents, drôles à la fois émouvants. La description des paysages est, quant à elle, une invitation au voyage, une immersion totale en cette terre insulaire que je connais bien pour y avoir vécu.  Un de mes passages préférés : ce moment particulier avec le père de ce jeune parfumeur, sur la plage de Terre Sacrée… un doux rappel de mes moments partagés avec mon fils, au même endroit… (Henry)     

Que retenez-vous de cette expérience d’édition par rapport à votre travail d’écriture ? En avez-vous tiré des enseignements ?

Cette expérience d’édition fut cordiale, valorisante et enrichissante.

L’humilité est essentielle. Fondamentale.

Quelle est l’originalité de votre livre selon vous ? A-t-elle été perçue par vos premiers lecteurs ?

Murmures est une forme de pulsion d’émotions… Un écho sur nos vies et sur celles de ceux qui nous ont précédé. Ecrit à la deuxième personne du singulier pour signifier que l’auteur est « la petite voix » qui « sait tout… » (Conscience, être céleste, guide…), ce roman réhausse les couleurs et les valeurs d’un passé simple, sentiments et émotions, au sein de la famille. Il est comme le pèlerin qui va vers lui-même. Il creuse en direction de ses racines. « Cherchez et vous trouverez ».  MURMURES est aussi un livre pour apprendre à écouter et respecter nos anciens.   

Les premiers lecteurs ont relevé l’intimité de ce roman ; un hymne à l’amour, à la vie par-delà la mort. Ils ont compris que je tenais à évoquer la force de l’amour, l’amour plus fort que tout, plus fort que la mort, quelques soient les secrets et les enjeux familiaux. 

Comment s’est passé votre travail d’écriture ? Avez-vous une méthode pour écrire ? Des rituels ou des astuces ?

En octobre 2018, alors que je quittais la Corse, après quatre ans de résidence à Ajaccio, j’ai commencé l’écriture de Murmures. Le travail de ce roman s’est fait en deux temps, ayant été dans la nécessité de l’interrompre un long moment, pour des raisons importantes de santé.  J’ai repris la rédaction de ce livre, peu à peu, encouragée jour après jour par mon époux, comme « boostée », aussi me permettre de reprendre confiance en moi, en la vie.

Des méthodes ? Je ne sais pas trop. Je n‘écris pas plus la nuit que le jour. Peut-être une concentration et une inspiration plus présente les après-midis, au calme… Et souvent, en écoutant de la musique. Murmures, par bien des aspects musicaux, s’est aussi accompagné sur les albums de Chilly Gonzalès (Solo Piano II et Chambers).  

Envisagez-vous d’écrire un autre livre ? Si oui, sur quoi avez-vous envie d’écrire pour ce prochain livre ?

Oui… Ce sera un quatrième livre.

Plusieurs thématiques sont en prévision. Mais à voir… en fonction des aspirations du cœur !

C’est encore lui qui parle le mieux…

Valérie Corré, auteure de Murmures disponible sur le site des Editions Maïa. Cliquez ici pour le découvrir.

Scroll to top