Majesty et la forêt enchantée

Avant tout, pour ce roman nous sommes deux, une auteure et une illustratrice. Nous avons voulu aborder un thème intergénérationnel qui est celui de la sauvegarde de la planète et de sa population par le biais d’une jeunesse impliquée et réactive, sous la forme d’une histoire fantastique aux multiples rebondissements.

Nous faisons appel à vous pour réaliser ensemble ce projet d’édition. Nous vous proposons de contribuer à la naissance d’un livre et de devenir partenaire de cette création. Votre nom en tant que contributeur sera présent dans le livre que vous recevrez en avant-première.

308,00 de préventes
12 Contributeurs
Préventes :
31.11%
Objectif : 990,00
Minimum amount is € Maximum amount is €
Creator
1 Projet(s)

L’histoire commence au XVIIème siècle dans un petit village situé au bord de la mer et d’une immense forêt intrigante. Ce village se nomme Cake Valley. Majesty âgée de 8 ans, va comprendre en entrant dans la forêt qu’elle est l’Élue d’une prophétie. En effet, un jeune prince, aidé de quatre sorcières, vivant au château de Wilford à l’autre bout de la forêt, enlève des enfants pour exploiter une montagne de diamant. Majesty va devoir apprendre à développer ses pouvoirs magiques sous l’œil attentif et bienveillant de Kylla la reine des fées de la forêt enchantée.
La quête de Majesty va être semée de rencontres, de batailles sanglantes et de colère mais, avec pour seul but, réunifier la forêt et sauver son village.

Extrait de Majesty et la forêt enchantée par Murielle Lévêque & Aru

“Cake Valley”

“L’histoire se déroule à Cake Valley, un petit village rustique et tranquille du XVIIème siècle, niché sur les hauteurs d’une colline situé à une cinquantaine de mètres d’une immense forêt peuplée d’arbres géants aux couleurs flamboyantes et d’un magnifique océan bleu turquoise. Les maisons, avec leurs petits jardins, sont espacées les unes des autres par des barrières blanches ou marrons claires, elles ressemblent à de petites chaumières. Les toits sont en paille ou en chaume noire. La forme du village fait penser à un escargot dont le centre accueille un marché quotidien ainsi que de nombreux commerçants de toute sorte. Cake Valley vit beaucoup de la pêche, de la culture du blé, de plantations de fruits et légumes et d’élevage de bétail. Pour aller au port il faut sortir du village, et parcourir environ un kilomètre le long d’un petit chemin de terre assez escarpé.

Il est 8h00 du matin, les villageois s’activent aux tâches qui leur incombent. Le forgeron installe son matériel afin de commencer la répartition des outils ou toutes autres choses utiles au village. La boulangère qui a ouvert ses portes à l’aube fait circuler une bonne odeur de pain chaud et de viennoiserie sur tout le village et le marché qui est lui aussi installé depuis les premières lueurs du jour. Tous attendent leurs premiers clients. Les pêcheurs qui arrivent à peine au port viennent vendre leurs poissons fraîchement et durement pêchés.

Majesty Carson, jolie petite fille aux longues boucles blondes, aux yeux émeraude, âgée de 8 ans depuis quelques jours, se réveille gentiment sous les caresses affectueuses et douces de Kate sa maman. Elles vivent seules toutes les deux depuis que le papa Jack a disparu en mer alors que Majesty n’avait que 6 ans. Sa maman doit travailler d’arrache-pied dans les champs de blé et sur le marché pour subvenir aux besoins du foyer. C’est dur mais pas la misère et leur amour est plus fort que tout le reste.
– Kate : Majestyyyyy … Ma chériiiie … Réveille-toi, le soleil s’est levé. Il fait un temps magnifique. Ça te dirait de prendre un bon petit déjeuner ? Je nous ai acheté de bons croissants tout chauds.
– Majesty : Oh oui ! Dit-elle, tout en s’étirant et baillant largement, Avec un bon chocolat au lait ? Tout en souriant radieusement. Majesty sort de son petit lit douillet et court dans la pièce principale de la maison située juste à côté de sa chambre. Il faut dire que la maison n’est pas très grande. Deux petites chambres composées seulement chacune d’un lit en bois, d’un coffre où y sont enfermés divers jouets en bois et une poupée de chiffon, d’une étagère basse avec une vasque en pierre en guise de lavabo, un gros pichet en acier rempli d’eau et un pot de chambre. Le peu d’habits dont elles disposent sont accrochés à des portemanteaux de fortune fixés au mur avec de vieux crochets rouillés. La pièce de vie ou salle à manger est composée d’une grande cheminée en pierre où y est installé un chaudron rempli de soupe de légumes, à droite de celle-ci un vieil évier en pierre et une longue planche de bois mise en guise de plan de travail viennent combler le fond de la pièce. Une table également en bois avec un banc et 2 chaises en bois eux aussi, sont installés au beau milieu de la pièce. Le petit déjeuner y est posé ainsi que des fleurs des champs dans un petit vase en verre qui égaye un peu l’intérieur de l’endroit. Des étagères en vieux chêne décorent les murs où y sont déposés des pots en terre cuite avec toute sorte d’épices et herbes en tout genre. Les fenêtres sont ornées de jolis rideaux blancs en dentelle.

Tout en dégustant sont petit déjeuner, la fillette interroge sa mère.
– Majesty : Mamaaaaan ?
– Kate : Oui mon ange !
– Majesty : Après déjeuner comme il n’y a pas école aujourd’hui, je pourrai aller jouer au bord du village ? S’il te plaît maman … Dis oui, dis oui ?
– Kate : D’accord, je veux bien, mais à une seule condition. Tu ne vas en aucun cas dans la forêt. Je suis formelle ma chérie. C’est trop dangereux. Tu m’as bien compris ? Dit-elle d’un ton doux mais ferme.
– Majesty : Oui maman. C’est promis. Je resterai devant les portes du village. Merci maman. Je t’aime tu sais (en serrant très fort sa maman de ses petits bras encore un peu potelés).
– Kate : Je t’aime aussi ma princesse. Allez … Vas vite te laver et t’habiller … Et file t’amuser (avec un sourire rempli de tendresse).

Après s’être bien débarbouillée, la fillette enfile vite une petite robe rose dont la couleur est bien pâle à force d’être lavée, un petit tablier blanc avec une large poche devant et des petites ballerines blanches usées par le temps mais pas trouées. Un bisou tendre à sa maman, un signe de la main et elle quitte la maisonnette en se faufilant le long des maisons, ou plutôt des petites chaumières espacées de quelques mètres les unes des autres et des rues piétonnes et étroites du vieux village, en sautillant et chantant une petite comptine apprise à l’école. Ce joli petit village est rempli d’amour et d’empathie. Tout le monde se connaît et s’apprécie.
– Majesty : Bonjour monsieur le forgeron. Il fait beau aujourd’hui encore.
– Le forgeron : Bonjour petite princesse. Oui très beau. Tout en frappant une barre de fer encore incandescente, sur son enclume. Ne t’éloigne pas du village ! C’est dangereux dans la forêt. Tu ne dois pas t’y aventurer. D’accord ?
– Majesty : Oui, ne vous inquiétez pas, je resterai devant. Bonne journée. Bonjour le chat, bonjour madame la boulangère. Vos croissants étaient délicieux. Comme toujours ! (Avec un sourire enchanté).
– La boulangère : Bonjour Majesty. Merci c’est gentil (acquiesçant un large sourire). Toujours aussi jolie petite princesse.
– Majesty : Merci madame …
– La boulangère : Ne t’approches pas des bois princesse. On ne sait pas ce qu’il s’y trouve. On dit qu’il est maléfique. Alors reste bien devant le village ?
– Majesty : Je n’ai pas peur mais ne vous inquiétez pas je vais jouer juste devant les portes. Bonne journée à vous.

Après avoir dit bonjour à presque tout le monde, notre petite princesse passe les portes en bois grandes ouvertes du village, qui n’est pas très grand il faut l’avouer, s’assied sur l’une des grosses pierres qui longent les grands remparts de bois de la petite ville et commence à jouer avec tout ce qu’elle trouve par terre, un caillou, des feuilles et quelques branches de bois. Elle fabrique des armes avec et s’invente des histoires merveilleuses de princesse guerrière qui sauverait son village de vilains monstres qui viendrait l’attaquer. Il faut dire qu’elle a une imagination incroyable malgré son jeune âge. Elle est aussi très intelligente, créative et surtout très agile. Elle grimpe aux arbres comme personne, elle n’a pas peur de se cacher pendant des heures et observer son environnement pour mieux surgir et surprendre ses amis. Rien ne peut perturber notre petite Majesty. Sauf peut-être … Un chuchotement qui se fait entendre au loin et qui éveille sa curiosité. Un léger son doux et distinct, comme un son mélodieux. Majesty est très intriguée. Elle tend l’oreille. Elle a très envie de savoir d’où cela peut-il bien venir. Elle se retourne mais plus rien. Le silence. Elle se dit que ça venait certainement de son imagination ou du village, que ce n’était sans doute rien et continue donc de s’amuser. Mais le son revient, un peu plus fort cette fois-ci. Elle se retourne à nouveau et se rend compte que ça vient de la forêt. Elle est perplexe car elle sait qu’elle a l’interdiction formelle de s’approcher de celle-ci. Mais la curiosité d’une enfant de 8 ans est plus forte qu’une interdiction. Elle regarde dans le village si personne ne la voit et s’avance doucement en direction des voix qui semblent bien venir de la forêt. Tout en surveillant le village elle continue de marcher. Plus elle s’approche de la forêt plus les sons s’intensifient et ressemblent bien à de jolis chants mélodieux et doux. Un dernier coup d’œil au village et Majesty s’engouffre à travers les bois.”

Contreparties

12,00
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
1 contributeurs
19,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Votre nom de contributeur dans le livre
6 contributeurs
29,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
45,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Un second exemplaire à offrir à la personne de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
2 contributeurs
75,00
- Un exemplaire papier
- Une dédicace en avant-première
- Deux autres exemplaires à offrir aux personnes de votre choix
- Le livre en format ebook
- Votre nom de contributeur dans le livre
- Un remerciement spécial au contributeur en couverture du livre
0 contributeurs
  • Les étapes de création

    Notre objectif est d’atteindre 990 € de pré-vente afin de rendre possible la réalisation des maquettes, la création, l’impression et la promotion. C’est pourquoi nous faisons appel à vous, auteur, lecteurs et amoureux des mots. Votre pré-commande permettra à notre projet de devenir réalité grâce à une équipe de professionnels. Votre appui nous sera précieux et vous recevrez vos contreparties dès la fin de la campagne.